La deuxième préoccupation de l’Association est la santé des villageois. Il n’y a ni médecin, ni infirmière à Laprak. Le modeste poste de santé du village a été emporté par un glissement de terrain en 1999. Malgré la situation politique difficile, nous avons réussi à acheter un terrain et à faire construire un nouveau poste de santé comportant six pièces, qui a été ouvert en avril 2005. En cas d’épidémies, nous y faisons envoyer de Kathmandu des médicaments qui manquent au village. En collaboration avec les responsables locaux, nous étudions de près leurs besoins  pour l'année.
Nous prenons en charge la rémunération d'une personne du village qui s'occupe du poste de santé.

poste_de_sant_1

                                                                     laprak__boulement
                                                                    cliquer pour agrandir
poste santé brume